Fresques murales et escaliers du 13ème

Comme promis récemment, voici mon petit inventaire du street-art du 13ème, alors qu’il ne se passe pas une semaine sans qu’un journal ou un site web ne fasse également le sien. L’arrondissement est très réputé pour ses fresques mais je trouve que, dans ces articles, on voit souvent les mêmes choses.

Dans cet article, je vais montrer plutôt les fresques murales et les escaliers. Finalement, ce n’est pas si facile de faire le tri : à partir de quand une œuvre de street-art est-elle une fresque murale ? Mon choix est forcément subjectif. Pour les escaliers, c’est plus simple. Et je n’ai pas repris le « mur du lavo », proche du Lavo//Matik que j’ai exposé il y a peu.

La suite en images.

Fresque d’Obey rue Jeanne d’Arc

Tout d’abord, les fresques « monumentales », peintes sur les murs pignons.

Le duo d’artistes Zag & Sia nous a décoré quatre escaliers de l’arrondissement.

Pour finir, d’autres murs, plus petits ou plutôt horizontaux, et un château d’eau.

Il y a aussi  Un mur magique  dans la rue Dieudonné Costes

Fresques inspirées par le « Cheech Wizard » de Vaughn Bodé rue Dieudonné Costes

Et pour en voir plus :

J’ai déjà mis en ligne d’autres albums sur le street-art dans le 13ème :

Le SDF de C215 avenue de Choisy

Je m’aperçois que beaucoup de ces œuvres ont disparu, ce qui rend cet inventaire intéressant à double titre : montrer l’existant qui évolue sans cesse et conserver le souvenir de l’éphémère.