L’atlas de Battista Agnese

Pour qui s’intéresse aux cartes et à l’histoire de la cartographie, le fonds de la BnF semble inépuisable. Après l’atlas catalan et l’atlas Miller, je vous présente aujourd’hui l’atlas de portulans attribué au cartographe génois Battista Agnese qui travailla essentiellement pour la République de Venise au 16e siècle. Les portulans Lire la suite…

Par micmac, il y a

Beautemps-Beaupré, le père de l’hydrographie moderne

À la bibliothèque Forney, j’ai emprunté un livre passionnant des éditions Autrement, intitulé Artistes de la carte, dont l’objectif est de réhabiliter les cartographes, ces « oubliés de l’histoire », souvent anonymes, effacés derrière les marins, les explorateurs, les arpenteurs, les géographes, les astronomes, porteurs de l’information. Un chapitre est consacré à Lire la suite…

Par micmac, il y a

Un petit survol de l’île d’Aix

« Venez découvrir la seule île de Charente Maritime accessible par bateau ou par bateau…«  J’aime bien ce slogan publicitaire concernant l’île d’Aix qui, à mon avis, tape juste. Les autres îles désormais arrimées au continent par un pont (Ré, Oléron, Noirmoutier) ont perdu plus ou moins de leur charme insulaire. Il Lire la suite…

Par micmac, il y a

Belle-Île en cartes

Un site stratégique comme Belle-Île-en-Mer a toujours fait l’objet d’une grande attention du pouvoir et il a été cartographié à de nombreuses reprises tout au long de son histoire parfois mouvementée. Notre récent périple sur l’île m’a incité à aller chercher dans les rayons de ma bibliothèque favorite, Gallica, ce Lire la suite…

Par micmac, il y a

L’Atlas catalan

L’Atlas catalan est un célèbre portulan de la fin du 14ème siècle entré dans les collections du Roi de France Charles V. Il est attribué à Abraham Cresques, cartographe juif de Majorque, qui l’aurait réalisé entre 1375 et 1380. Il est conservé par la BNF et, pour les amateurs de Lire la suite…

Par micmac, il y a

Manuel de pilotage à l’usage des pilotes bretons

Le cartographe du Conquet Guillaume Brouscon n’est certes pas aussi connu que Gérard Mercator, le célèbre mathématicien et géographe flamand du 16 ème siècle dont il est le contemporain, mais il a tout de même laissé quelques traces dans l’histoire de la navigation et des cartes marines.  Admirez par exemple sa carte du monde publiée en 1543.

guillaume_brouscon_carte-du-monde_1543

Une carte du monde par Guillaume Brouscon – 1543

Par micmac, il y a

La Rade des Basques

La Rade des Basques est cette baie bordée par l’île d’Oléron à l’ouest et l’île de Ré au nord. Elle abrite l’île d’Aix et Fort Boyard, elle est donc bien connue même si son nom n’est pas toujours cité pour localiser l’endroit. Ce sont les anglais qui la connaissent plutôt sous ce nom depuis ce qu’ils appellent la bataille navale de la Rade des Basques en 1809, qu’en France on dénomme la bataille de l’île d’Aix ou l’affaire des brûlots.

Elle avait été également le théâtre en 1757 d’un raid anglais destiné à prendre Rochefort pendant la Guerre de Sept ans. C’est sans nul doute à cette occasion que les Anglais ont dressé la carte sur laquelle je suis tombé par hasard il y a peu.

Chart_of_the_Road_of_Basque_1757

« Chart of the Road of the Basque » – 1757

(suite…)

Par micmac, il y a