Le Lavo//Matik : la rue de l’art de rue

Le long du boulevard du Général-Jean-Simon, un petit tronçon des boulevards des Maréchaux, tout près de la Seine, parmi les immeubles qui poussent comme des champignons, une galerie consacrée au street art et plus généralement aux arts urbains, le Lavo//Matik, s’est installée depuis bientôt quatre ans.

La vitrine du LAVO//MATIK sur les Maréchaux dans le 13ème

Leur page facebook fait les présentations :

Le Lavo//Matik est un espace situé dans le quartier Paris Rive Gauche, dans le 13° arrondissement, dans lequel vous retrouverez ou découvrirez des artistes et créateurs bourrés de talent, connus ou moins connus, voire inconnus, dont le point commun est cette passion des cultures urbaines : pochoir, graff… sous toutes leurs formes ou presque, objets originaux bizarres et variés, disques vinyles et même encore quelques CD, le tout pimenté à la sauce punky reggae party !

Au programme :

  • Expos en permanence
  • Librairie spécialisée
  • Disquerie petits labels et autoproduction
  • T-shirts
  • Objets
  • And other rockin’ stuff

En bref un lieu dédié à la promotion du DIY, de la création indépendante, un espace de rencontre et découverte entre artistes et public.

et réciproquement …

Nos pas nous mènent souvent dans cette direction, pour des balades à pied ou en vélo vers les rives de la Seine, le parc de Bercy ou le bois de Vincennes et nous pouvons suivre les évolutions des pochoirs et des graffs tout autour de la galerie. En effet, le « mur du Lavo », tout proche de l’entrée, offre son espace aux artistes qui viennent régulièrement s’y exprimer. Entre joli foutoir et fresques programmées, beaucoup de très belles choses. Certaines ont disparu, c’est le lot des œuvres éphémères. La preuve en images.

L’escalier qui permet de descendre vers la rue Jean-Antoine de Baïf et l’entrée de l’école d’architecture a été décoré par Zag & Sia en l’honneur de M’sieur not’ Maire Jérôme Coumet qui ne cache pas sa passion pour le street art.

El Loco, le fou, c’est le maire du 13ème !

Même les épaves de scooter font un effort …

Scoot art près du Lavomatik

À signaler la présence de la galerie Itinerrance 50 mètres plus haut sur le boulevard. Haut lieu de la culture urbaine et du street art, elle a aussi « son » mur à fresques, dont le décor évolue assez souvent.

Pour voir la galerie photo complète : Les murs du Lavomatik

Bon anniversaire, Lavo//Matik ! 4 ans, ça compte …