Vous reprendrez bien un peu de street art

Je vous amène assez souvent sur les traces des artistes de rue qui émaillent les murs et les escaliers de nos quartiers de leurs pochoirs et autres fresques. Le street art envahit petit à petit les galeries d’art et c’est sans doute très bien pour les artistes qui acquièrent ainsi la reconnaissance de leur talent. Un art qui rentre dans le rang, quoi !

Mais il y a encore de la spontanéité sur nos murs et je veux vous faire partager quelques rencontres récentes, dans les rues du 13ème bien sûr, centre du monde de cette expression artistique, mais aussi ailleurs (un petit peu). Comme l’image en exergue de l’article qui nous vient de Belle-Île-en-mer.

Commençons par le 13ème (et le 5ème).

En dehors du 13ème arrondissement de Paris, il y a le 12ème avec le Bois de Vincennes qui nous réserve parfois des surprises.

Bois de Vincennes : le totem près du lac des Minimes
Bois de Vincennes : le dragon

Un tout petit tour dans le 5ème qui vit s’affronter quelques méchants manifestants avec des Benala … pardon, avec de pauvres CRS surmenés.

Seth (sur un mur du 5ème, pas loin de la place de la Contrescarpe …)

Sinon, on peut aller à Belle-île ou à Dijon.

Belle-Île-en-mer : la bisquine de Sauzon « Glenmor » par Abraham M
Dijon, près des halles. Une fresque plus institutionnelle sans doute, mais sympa quand même pour décorer un moche mur
Street art : RNST à Dijon. RNST est familier du 13ème aussi, c’est lui qui a peint le gamin plus haut qui « aime bien la bagarre » !