Images d’antan et de maintenant (suite)

J’avais promis une suite pour l’article « Images d’antan (1873) et de maintenant » car il me manquait des prises de vue pour assurer une meilleur comparaison. C’est maintenant chose faite, j’en ai profité pour présenter différemment les photos qui sont maintenant collées l’une à l’autre pour que la co-visualisation soit plus facile et plus instructive.

Voici donc les mêmes sites actualisés.

L'abbaye de Saint-Mathieu - J. Duclos 1873 - MF 2013
L’abbaye de Saint-Mathieu – J. Duclos 1873 – MF 2013

 

La pointe de Saint-Mathieu - J. Duclos 1873 - MF 2013
La pointe de Saint-Mathieu – J. Duclos 1873 – MF 2013

 

Le Conquet depuis Kermorvan - J. Duclos 1873 - MF 2013
Le Conquet depuis Kermorvan – J. Duclos 1873 – MF 2013

 

La pointe de Kermorvan - J. Duclos 1873 - MF 2013
La pointe de Kermorvan – J. Duclos 1873 – MF 2013

Je n’ai pas mis l’horizon au milieu de ma photo comme l’a fait J. Duclos, mais je trouve que c’est plus joli comme ça ! Le format ovale impose peut-être une mise en page de ce type, sinon les points d’intérêt seraient trop porche du bord …

La pointe du Minou - J. Duclos 1873 - MF 2013
La pointe du Minou – J. Duclos 1873 – MF 2013

Je pensais avoir trouvé le bon angle de vue pour cette dernière comparaison à la pointe du Minou, mais J. Duclos devait être situé un peu plus haut et à droite. Je ne suis pas sûr que ce soit possible de se poster au même endroit que lui, car les broussailles ont poussé depuis 140 ans et ne permettent pas d’avoir une vue dégagée sur le phare. On se contentera donc de cette comparaison approximative…

Paysages de marée

La marée est un phénomène naturel qui me fascine, et cette attirance est sans aucun doute alimentée par la beauté des paysages littoraux qui se transforment en permanence.

Je suis tombé par hasard sur le site d’un photographe anglais, Michael Marten, qui a fait des photos de ces transformations en mettant en vis-à-vis des photos du même paysage à marée basse et à marée haute (il a même fait un livre sur ce sujet).

C’est ici : http://www.michaelmarten.com

michael_marten_sea-change

 

Je me suis déjà amusé à faire ce même exercice sur les paysages marins que je connais bien et que je fréquente régulièrement, ce qui donne les résultats suivants (merci à iZa pour ses conseils techniques).

À Argenton, petit port de la commune de Landunvez.

ARGENTON_compar

 

Au port du Conquet, plus exactement sur le quai du Drellach.

LE_CONQUET_compar

 

Sur le site de Michael Marten, il y a aussi des vidéos qui montrent l’avancée de la mer tout au long de ma marée (il faut aller voir dans Sea change – Animation).

On peut aussi admirer ce phénomène sur le site de Diabox, société brestoise qui propose des dispositifs de suivi en temps réel de la météo pour ceux qui veulent agrémenter leur site web (exemple de la pointe de Kermorvan).

On peut y voir des vidéos des jours précédents résumant le temps qu’il a fait sur 24 heures en 2 minutes 30 secondes. Exemple de l’île Wrac’h le 20 décembre 2013 (il faut patienter ou faire avancer la vidéo pour atteindre le lever du soleil) : vidéo de l’île Wrac’h le 20/12/2013

C’est certes moins esthétique que la vidéo de notre photographe mais c’est actualisé chaque jour.

Images d’antan (1873) et de maintenant

J’avais commencé à faire ce genre de rapprochement avec une photo du port d’Argenton. L’idée est de comparer les sites photographiés en 1873 par un certain J. Duclos (disponibles sur le site de la BNF) avec les paysages d’aujourd’hui. J’ai profité d’une visite dans ce beau pays d’Iroise pour compléter ma collection de photos de référence. Voici les résultats.

Pointe et abbaye de Saint-Mathieu

L'abbaye Saint-Mathieu en 1873
L’abbaye Saint-Mathieu en 1873

L'abbaye Saint-Mathieu en 2013
L’abbaye Saint-Mathieu en 2013

La pointe Saint-Mathieu en 1873
La pointe Saint-Mathieu en 1873

La pointe Saint-Mathieu en 2013
La pointe Saint-Mathieu en 2013
En farfouillant dans mes photos, j’ai déniché une prise de vue de 2007 qui correspond mieux à celle de 1873 : les premiers plans herbeux et rocheux sont plus proches

La pointe Saint-Mathieu en avril 2007
La pointe Saint-Mathieu en avril 2007

La principale évolution en 140 ans est la construction du sémaphore de la marine nationale et de ses bâtiments annexes, édifiés en 1906 au plus près de la pointe. Sinon, le phare, construit en 1835, semble en meilleur état cette année qu’en 1873 mais il faut préciser qu’il vient d’être repeint (au début de cette année, il était moins fringant !). Il y a également des maisons en plus dans le petit hameau.

Le Conquet

Le Conquet vu de Kermorvan en 1873
Le Conquet vu de Kermorvan en 1873

Le Conquet vu de Kermorvan en 2013
Le Conquet vu de Kermorvan en 2013

J’ai repris une photo du début de l’année pour faire la comparaison, car je n’ai pas eu le temps de rechercher le point exact où J. Duclos s’était mis en station. Je le ferai à ma prochaine visite. En attendant, on constate de nombreuses constructions supplémentaires en un siècle et demi. Mais, et ça ne se voit pas sur les photos, une grande différence entre la fin du XIX ème siècle et maintenant, c’est l’extension du port avec la construction de la digue Sainte-Barbe à l’entrée de la ria (débutée en 1925, elle n’a atteint sa taille actuelle qu’en 1969). Auparavant, la première jetée était celle que l’on voit sur la photo.

La pointe de Kermorvan

La pointe de Kermorvan en 1873
La pointe de Kermorvan en 1873

La pointe de Kermorvan en 2013
La pointe de Kermorvan en 2013

Pour cette photo, je pense avoir trouvé l’endroit exact (à deux cailloux près) où J. Duclos avait posé son appareil. L’évolution notable du site, c’est bien sûr la construction des blockhaus sur le site. À noter que les allemands vont détruire beaucoup de vestiges historiques sur l’ensemble de la presqu’île, dont le cromlech qui a quasiment disparu.

La tourelle de la Grande Vinotière (au large) n’était pas encore construite. Elle le sera sans tarder, et avec quelques difficultés, car les cailloux situés à cet endroit sont un danger pour l’entrée du port du Conquet (qui est situé sur la gauche).

La pointe du Minou

La pointe du Minou en 1873
La pointe du Minou en 1873

La pointe du Minou en 2013
La pointe du Minou en 2013

Je ne suis pas allé au bon endroit, ce sera pour la prochaine fois. Il faut sans doute marcher quelques dizaines de mètres sur le GR et descendre vers la mer. Mais on distingue bien entendu, en 2013, le sémaphore construit par la marine nationale, qui constitue une verrue d’autant plus insupportable qu’il est maintenant abandonné. Je ne sais pas s’il est prévu de le démolir. On parie ?

On ne le voit pas sur ma photo, mais sur la droite du site, en haut de la chaussée qui mène au phare, il y a un blockhaus qui vient gâcher le tableau (alors, un sémaphore en plus ou en moins !).

Donc, à suivre …

Photos et iPhone

Depuis que j’étrenne mon iPhone, je ne peux pas m’empêcher d’utiliser la fonction « panoramique » de son appareil photo. Je la trouve très efficace et bien pensée : on prend la photo comme si on réalisait un panoramique vidéo en balayant le paysage de gauche à droite. Une flèche sur l’écran guide le mouvement. L’appareil se débrouille pour découper le mouvement de rotation en photos successives qui sont automatiquement assemblées. Le montage est généralement bien fait pour peu que le mouvement ait été fait de manière régulière sans trop déraper du trajet de la flèche.
Voici deux exemples récents :

La presqu’île de Kermorvan vu depuis le port du Conquet
photo_3_DxO
Position : N 48.360084, W 4.778452

La pointe de Corsen avec, sur la droite, le CROSS Corsen et devant, l’ombre du photographe !
photo_1_DxO
Position : N 48.414533, W 4.795339. C’est la pointe la plus occidentale de la France métropolitaine.

Bon ! il y a des défauts, les images sont un peu bruitées mais c’est la faute aux basses lumières que l’appareil a compensées en augmentant la sensibilité. Et puis, le pavage du quai est un peu zigzaguant sur la gauche. Bien sûr, avec Photoshop et Photomerge, on aurait pu faire sans doute mieux, mais cela aurait demandé beaucoup plus d’effort, comme ci-dessous avec ce panoramique du Nez de Jobourg (Canon 600d et Photomerge sur deux photos).

nez_de_jobourg

Position : N 49.671822, W 1.941104

Nota : les positions sont données en « système géographique » et en degrés décimaux. Ce système correspond sur le GéoPortail au système légal du RGF 93 et sur d’autres sites comme Google Maps au WGS 84. A peu de choses près, on obtient les mêmes valeurs.