Regard sur les cadres du Louvre

Il y a peu, je me suis un tantinet moqué du Louvre qui exposait un cadre vide là où un Pierre-Paul Rubens trônait peu de temps avant. J’en profite pour signaler que Thomyris, reine des Scythes, fait – de nouveau – plonger la tête de Cyrus dans un vase rempli de sang …

Mais le propos de cet article n’est pas vraiment là. Le Louvre a la bonne idée de proposer aux visiteurs un « regard sur les cadres ».

Le département des Peintures mène actuellement un programme d’étude et d’inventaire de son exceptionnelle collection d’environ 9000 cadres anciens. Une sélection de cadres, rivalisant d’inventivité et de virtuosité technique, est exposée pour la première fois au Louvre, occasion pour le public de découvrir ces chefs-d’œuvre méconnus et de porter un nouveau regard sur leur rôle dans l’appréciation de la peinture.

expo sur les cadres

Continuer la lecture de « Regard sur les cadres du Louvre »

Les pastels du Louvre

Le musée du Louvre présente actuellement une exposition consacrée à sa collection exceptionnelle de pastels européens des 17ème et 18ème siècles,  En société – Les pastels du Louvre. En raison de l’extrême fragilité des œuvres, elles ont rarement été montrées au public et c’est un vrai bonheur de pouvoir admirer le génie des artistes qui ont excellé dans cette technique.

exposition Pastels du Louvre – Joseph Ducreux

Continuer la lecture de « Les pastels du Louvre »

Ontario Québec – Les chutes de Montmorency

Après notre virée à Val-Jalbert, nous sommes de retour à Québec pour la dernière étape de notre périple. Encore deux jours dans la capitale nationale puis nous rejoindrons Montréal où nous avons réservé un hôtel pour la nuit de jeudi à vendredi, avant le vol retour vers Paris vendredi soir.

Musée des beaux-arts de Montréal – Tom Thomson – Dans le nord – 1915 – Le Groupe des 7

Continuer la lecture de « Ontario Québec – Les chutes de Montmorency »

Ontario Québec – Les chutes d’Ouiatchouan

Nous sommes à mi-parcours de nos pérégrinations canadiennes, nous allons quitter l’Ontario, même si hier nous avons déjà fait une petite incursion au Québec dans le parc Gatineau.

La fresque des Québécois – Quartier du Petit Champlain à Québec

Continuer la lecture de « Ontario Québec – Les chutes d’Ouiatchouan »

Ontario Québec – Les chutes Rideau

Nous sommes à Cobourg, sur les rives du lac Ontario, en provenance de Niagara Falls et en direction de Kingston. Le lac va encore nous servir d’horizon pendant deux journées. Puis ce sera Ottawa, avec ses chutes et son musée.

musée des beaux-arts d’Ottawa – Clarence Gagnon – Village dans les Laurentides

Continuer la lecture de « Ontario Québec – Les chutes Rideau »

Ontario Québec – Les chutes du Niagara

Nous avons programmé, en ce printemps, un voyage au Canada pour rendre visite à notre fiston qui, vous le savez, est installé à Québec. Mais nous avons souhaité en voir plus que la Belle Province et notre programme se partage entre l’Ontario et le Québec, avec une arrivée à Toronto et un départ de Montréal, via Ottawa et Québec.

Notre voyage, magnifique de bout en bout, a été ponctué, entre autres, par la visite de quatre chutes d’eau, depuis les Niagara falls jusqu’au Parc de Montmorency à Québec, en passant par les chutes Rideau à Ottawa et celles d’Ouiatchouan à Val-Jalbert près du lac Saint-Jean. Ce récit sera donc composé de 4 articles, un par chute, 2 en Ontario, 2 au Québec …

Ce choix de l’Ontario et du Québec tombe bien, le guide du Routard consacré au Québec s’intéresse également à l’Ontario et aux provinces maritimes. Même si ces dernières sont moins détaillées, il y a suffisamment de renseignements pour trouver où manger, dormir et boire un coup ! Nous avons également acheté les guides Ulysse de l’Ontario et du Québec qui sont bien fichus et nous ont été bien utiles.

AGO arts gallery of Ontario à Toronto – A.Y. Jackson (groupe des 7)

Continuer la lecture de « Ontario Québec – Les chutes du Niagara »

Zag & Sia. Et les escaliers prennent vie

Vous savez que j’aime bien baguenauder dans les musées et me nourrir de tout l’art qu’ils referment. Loin d’être démodés, ce sont souvent de merveilleux lieux de rencontre avec l’histoire et avec les artistes. La confrontation avec l’œuvre originale est plus riche d’émotions que sa contemplation sur un site web, quelle qu’haute soit sa résolution photographique.

C’est aussi ce qui me plait dans le street art, l’art de la rue, cette immersion des œuvres dans le contexte urbain, parfois surprenant, mais toujours original. Alors, que vient faire cette photographie de côte bretonne avec son blockhaus « à la casquette » en exergue de cet article ?

Tout simplement parce que c’est l’endroit le plus surprenant où j’ai découvert des peintures murales du duo de street artistes Zag & Sia … Et ça m’a donné l’envie de faire une petite retrospective de mes rencontres avec leur travail.

La preuve en images.

Continuer la lecture de « Zag & Sia. Et les escaliers prennent vie »

Foujita, les années folles à Paris

Moi, j’aime bien apprendre des choses. L’univers des musées et des expositions m’en offre l’occasion chaque jour. J’avais déjà repéré à l’arrière des bus parisiens (à chacun ses références) une drôle de binette avec des lunettes rondes qui annonçait une exposition sur un artiste qui m’était totalement inconnu, Foujita. Cette exposition, au Musée Maillol, a donc été une opportunité de réparer cette lacune.

La preuve en images.

Tsuguharu (puis Léonard) Foujita (1886-1968) – autoportrait au chat – 1928

Continuer la lecture de « Foujita, les années folles à Paris »

Delacroix et Silvestre au Louvre

Depuis le mois de mars, Le Louvre propose deux expositions très contrastées, la première sur Eugène Delacroix, peintre dont la renommée n’est plus à faire, la seconde sur Israël Silvestre, dessinateur et graveur, dont les dessins n’ont jamais été présentés au public.

La suite en images.

exposition Eugène Delacroix

Continuer la lecture de « Delacroix et Silvestre au Louvre »

Palette printanière

La fin de cet hiver a été humide et froide et on désespérait presque de voir revenir le printemps et de ressentir ses douces chaleurs. Mais c’est chose faite et même si des gelées sont encore possibles, la nature a « explosé » en quelques jours. À croire qu’elle s’était retenue en raison du coup de froid tardif et que d’un seul coup tout est reparti.

La preuve en images.

Parc Kellerman

Continuer la lecture de « Palette printanière »