Il pleuvait sur Brest ces jours-là, Beatriz

Petit séjour de quatre jours en Bretagne alors que souffle la tempête Beatriz qui nous apporte de violentes rafales de vent et des trombes d’eau. D’où le titre de cet article à nouveau profondément inspiré. Mais à la place de Barbara, vous avez noté que j’invoque une Beatriz : depuis l’année dernière, les instituts météorologiques européens baptisent leurs tempêtes, comme les américains avec leurs ouragans. Donc, Beatriz est celle qui m’a accompagné durant mon périple et mes pérégrinations léonardes.

Les galets de Sainte-Marguerite

(suite…)

Par micmac, il y a

Dans la famille Nadar …

… je voudrais le père, le frère et le fils.

À la BnF, site Tolbiac, se déroule actuellement une exposition sur la famille  Nadar. Jusqu’à présent, je connaissais surtout Félix Tournachon, dit Nadar, le père. L’intérêt de cette exposition est de nous faire découvrir, en outre, le frère Adrien et le fils Paul qui furent aussi des photographes talentueux. On n’oublie pas non plus de saluer l’épouse Ernestine qui a été la cheville ouvrière de l’entreprise Nadar.

expo Les Nadar – une légende photographique

(suite…)

Par micmac, il y a

Venise éblouit le Grand Palais !

Le Grand Palais célèbre le dix-huitième siècle à Venise. C’est le dernier siècle de gloire de la Sérénissime qui avait déjà perdu de sa superbe, elle n’était plus la puissance commerciale, donc politique, qu’elle était depuis le Moyen Âge.  En outre, Bonaparte (et après lui Napoléon) mettra un terme à huit siècles d’indépendance, avec toute la délicatesse qu’on lui (leur) connaît.

Mais c’était encore une ville élégante et raffinée, éblouissante quoi ! qui avait une grande influence sur les arts en Europe, donc dans le monde, et c’est ce dernier âge d’or que le Grand Palais veut nous montrer.

expo Éblouissante Venise – Sebastiano Ricci – Tête de vieillard barbu – vers 1724-1734

(suite…)

Par micmac, il y a

Collections privées au musée Marmottan

Les collections du musée Marmottan Monet sont toutes issues de legs et de dons, provenant de « généreux donateurs » comme on dit, depuis Paul Marmottan, l’initiateur, jusqu’aux descendants de Claude Monet ou de Berthe Morisot. Il se définit lui-même comme le musée des collectionneurs et estime tout naturel de rendre hommage à ces « amateurs » en proposant des expositions mettant en lumière leurs collections privées, comme celle qui se déroule actuellement sous cet intitulé.

Marmottan Monet – expo Collections privées

(suite…)

Par micmac, il y a

La nouvelle vague des estampes japonaises

La Fondation Custodia propose, jusqu’au début de l’année prochaine, une très intéressante exposition sur les Estampes japonaises modernes de la période 1900-1960, aussi intitulée Vagues de renouveau.

Les 220 œuvres présentées, produites par une cinquantaine d’artistes depuis le début du XXème siècle, illustrent la grande variété des styles et des thèmes d’inspiration de cette nouvelle vague, portée par les courants artistiques shin hanga (« nouvelle estampe ») et sōsaku hanga (« estampe créative »).

Fodation Custodia – affiche de l’expo Vagues de renouveau – estampes japonaises modernes 1900-1960 – Ito Shinsui – Miroir à main – 1954

(suite…)

Par micmac, il y a

Alfons Mucha au musée du Luxembourg

Ça fait quelques semaines que je n’ai pas rendu compte de visites de musées ou d’expositions hormis lors de nos pérégrinations en Ontario, au Québec, à Lyon et à Marseille. Mais d’expositions parisiennes, rien depuis Foujita, alors que sur mes tablettes, à ce jour, il y en a au moins huit à raconter.

Commençons par la plus récente, celle sur Alfons Mucha au musée du Luxembourg.

Exposition Mucha au musée du Luxembourg

(suite…)

Par micmac, il y a

Deux nuits au Panier

Ça ressemble à « Deux nuits au gnouf », mais non, nous n’avons pas été embastillés durant deux nuits pour avoir défendu la cause des retraités malmenés par le pouvoir à la solde du patronat, des banquiers et des nouveaux riches. Ces « deux nuits au Panier » sont plus simplement le résultat d’une courte pérégrination de 3 jours à Marseille, pendant laquelle nous avons logé dans une très sympathique et néanmoins historique maison d’hôtes située dans l’emblématique quartier du Panier.

Le clocher des Accoules au bout d’une ruelle du Panier

(suite…)

Par micmac, il y a

Regard sur les cadres du Louvre

Il y a peu, je me suis un tantinet moqué du Louvre qui exposait un cadre vide là où un Pierre-Paul Rubens trônait peu de temps avant. J’en profite pour signaler que Thomyris, reine des Scythes, fait – de nouveau – plonger la tête de Cyrus dans un vase rempli de sang …

Mais le propos de cet article n’est pas vraiment là. Le Louvre a la bonne idée de proposer aux visiteurs un « regard sur les cadres ».

Le département des Peintures mène actuellement un programme d’étude et d’inventaire de son exceptionnelle collection d’environ 9000 cadres anciens. Une sélection de cadres, rivalisant d’inventivité et de virtuosité technique, est exposée pour la première fois au Louvre, occasion pour le public de découvrir ces chefs-d’œuvre méconnus et de porter un nouveau regard sur leur rôle dans l’appréciation de la peinture.

expo sur les cadres

(suite…)

Par micmac, il y a

Les pastels du Louvre

Le musée du Louvre présente actuellement une exposition consacrée à sa collection exceptionnelle de pastels européens des 17ème et 18ème siècles,  En société – Les pastels du Louvre. En raison de l’extrême fragilité des œuvres, elles ont rarement été montrées au public et c’est un vrai bonheur de pouvoir admirer le génie des artistes qui ont excellé dans cette technique.

exposition Pastels du Louvre – Joseph Ducreux

(suite…)

Par micmac, il y a

 » Quand l’Europe découvrait le monde « 

« Quand l’Europe découvrait le monde » est le sous-titre de l’exposition sur « l’âge d’or des cartes marines » qui se déroule jusqu’au 27 janvier à la Bibliothèque François Mitterrand. Courez-y, elle est de toute beauté ! La BNF a pioché dans ses réserves de cartes pour composer un parcours explorant successivement les Lire la suite…

Par micmac, il y a