Les visages de C215 au cœur du treizième

Je vous l’ai déjà dit et montré, le treizième arrondissement de Paris est une terre d’accueil du street art, notamment grâce à l’implication de notre maire d’arrondissement et à la présence de galeries d’art dédiées à cette expression artistique. Le 13 juin prochain, va être inauguré le Projet Boulevard Paris Lire la suite…

Par micmac, il y a

Rue-en-faces

À nouveau quartier, nouveaux noms de rues : j’ai déjà relevé quelques personnalités qui avaient été choisies par la Mairie de Paris pour baptiser les artères du nouveau quartier de Paris Rive Gauche, non loin des Grands Moulins, ancienne minoterie industrielle reconvertie en bâtiments universitaires. Le sculpteur Claus Velte a Lire la suite…

Par micmac, il y a

ADD FUEL désintègre les azulejos

La galerie Itinerrance, située dans le 13ème arrondissement de Paris et consacrée aux arts urbains, organise, dans ses murs, une exposition intitulée Deuxième désintégration de l’artiste ADD FUEL De son vrai nom Diogo Machado, c’est un artiste visuel et illustrateur portugais, qui vit et travaille à Cascais au Portugal. Pour cette Lire la suite…

Par micmac, il y a

Une si grande dame …

On ne peut qu’être révolté devant la connerie. Les portraits de Simone Veil peints par C215 sur des boîtes aux lettres devant la mairie du 13ème ont été taguées avec des croix gammées et autres inscriptions antisémites. Même si les dégâts ont été réparés depuis par l’artiste lui-même, je vous Lire la suite…

Par micmac, il y a

Portraits de rue

Voici une petite rétrospective des portraits de street art que j’ai photographiés cette année.  En fait, j’ai recadré les photos d’origine pour obtenir un format carré centré sur le portrait, c’est donc, de ma part, une interprétation de la fresque d’origine. Que les auteurs me pardonnent ces adaptations tout à Lire la suite…

Par micmac, il y a

Deux nuits au Panier

Ça ressemble à « Deux nuits au gnouf », mais non, nous n’avons pas été embastillés durant deux nuits pour avoir défendu la cause des retraités malmenés par le pouvoir à la solde du patronat, des banquiers et des nouveaux riches. Ces « deux nuits au Panier » sont plus simplement le résultat d’une courte pérégrination de 3 jours à Marseille, pendant laquelle nous avons logé dans une très sympathique et néanmoins historique maison d’hôtes située dans l’emblématique quartier du Panier.

Le clocher des Accoules au bout d’une ruelle du Panier

(suite…)

Par micmac, il y a