Québec en cartes

La BnF possède de nombreuses cartes anciennes du Québec et notamment un fonds provenant du SHOM, Service hydrographique et océanographique de la Marine.

Je n’avais jamais pris la peine d’explorer les collections numérisées de Gallica sur ce sujet, malgré plusieurs périples dans la Belle Province. C’est maintenant chose faite.

Les premières cartes correspondent à la période de la Nouvelle France, colonie et même vice-royauté de la France de 1534 à 1763. La ville de Québec a été fondée par Samuel de Champlain en 1608.

Les relations étaient assez mauvaises avec les Anglais qui avaient des visées bien plus ambitieuses que les Français sur ces nouveaux territoires de l’Amérique du Nord. En 1759, la ville de Québec tombe aux mains des Anglais après la bataille des Plaines d’Abraham. Les cartes ci-dessous ont été dressées pour raconter cette histoire.

Après avoir abandonné cette colonie, la France a eu beau jeu d’apporter son soutien 20 ans plus tard aux tout jeunes États-Unis …

Et pour finir, quelques cartes de la période anglaise. La première d’entre elles date de 1776 et raconte, encore, une histoire de siège de la ville. Mais cette fois-ci, ce sont les Américains qui assiègent Québec et la garnison anglaise aux tout premiers jours de la guerre d’indépendance américaine (fin 1775 – début 1776). L’armée américaine sera battue et devra se retirer. Plus aucune tentative d’impliquer le Canada dans la lutte pour l’indépendance ne sera tentée de la part des Américains.


De nos jours, la région de Québec ressemble à ceci.


Afficher une carte plus grande

Et dans le cadre des comparaisons avant – après, on retrouve facilement, entre ces deux vues espacées de 2 ou 3 siècles, la structure de la vieille ville avec sa colline et les falaises dominant le fleuve et le quartier Petit Champlain bâti au bord du Saint-Laurent pour les activités portuaires.