Du champ à l’assiette à Forney ou comment nourrir Paris

Sous ce titre un peu abscons, j’en conviens, se cache un petit compte-rendu d’une exposition consacrée à l’histoire de l’approvisionnement de Paris en denrées solides et liquides et organisée par la bibliothèque Forney, établissement de la Ville de Paris spécialisé en métiers d’art et arts graphiques.

Bibliothèque Forney – expo Nourrir Paris

Il n’y a pas que de grandes expositions dans des lieux prestigieux comme le Louvre, Orsay ou le Grand Palais, on peut aussi en trouver de bien plus petites, dignes d’intérêt, bien montées, qui se déroulent dans des lieux peu banals.

Hôtel de Sens – Bibliothèque Forney
Hôtel de Sens – Bibliothèque Forney

C’est d’ailleurs autant le lieu qui nous avait attirés à l’Hôtel de Sens que sa destination comme bibliothèque spécialisée de la Ville de Paris consacrée aux Beaux-arts, aux arts décoratifs, aux arts graphiques et aux métiers d’art. Étrangement, nous n’y étions jamais entrés.

La bibliothèque Forney tient son nom de Samuel Aimé Forney (1819-1879), un homme d’affaires d’origine suisse particulièrement intéressé par la formation professionnelle et les métiers d’art qui proposa par testament à la Ville de Paris de créer une institution pour favoriser l’éducation des artisans.

Wikipedia

Des salles de lecture permettent aux visiteurs (il faut être inscrit mais la formalité est gratuite et ouverte à tous) de consulter de nombreux documents de toutes ces thématiques artistiques et il est possible aussi d’en emprunter. La salle Marianne Delacroix, située sous les toits et qu’il faut mériter après l’ascension d’un escalier à vis, abrite les documents les plus précieux et ceux qui nécessitent une manipulation et une surveillance particulière. En deux heures, nous n’avons fait qu’effleurer la richesse de ce patrimoine et il faudra bien sûr y revenir.

L’hôtel abrite également un espace consacré aux expositions temporaires et c’est donc là que nous avons parcouru Nourrir Paris, une histoire du champ à l’assiette.

Appuyée sur des documents de diverses natures, (tableaux, documents publicitaires, films, photographies, objets professionnels) l’exposition aborde plusieurs thèmes avec des prolongements très contemporains dont le développement durable, les circuits courts et produits locaux, la cuisine de rue ou encore l’apport des migrations. Elle montrera qu’ils répondent à des enjeux de longue date pour le territoire francilien.

Bibliothèque Forney

Enjeux de longue date ? Certes, mais dans les années 70, le déménagement des Halles à Rungis, qui répondait sûrement plus à un motif de spéculation immobilière (finalement complètement ratée) qu’à un souci de modernisation de l’approvisionnement, a bien contribué, de manière irréversible, à rallonger les circuits de livraison et à mettre toujours plus de poids lourds sur les routes.

Parmi les documents exposés, il y a beaucoup d’affiches publicitaires qui sont une des spécialités de la bibliothèque Forney. Aussi cet article aurait-il pu s’intituler Affiches de la quinzaine : nourrir Paris.

Les thèmes abordés couvrent bien l’ensemble de la question : la production locale, l’importation des denrées lointaines, les périodes de crise et de famine, les halles et les marchés, les guinguettes, les préoccupations sanitaires, etc.

Voila une idée de balade dans le centre de Paris qui fera découvrir un patrimoine historique intéressant et que l’on peut prolonger sur les bords de Seine ou vers le village Saint-Paul et le quartier du Marais.