Reflets de Niort à La Rochelle

Déplacement auniso-poitevin pour la dernière semaine de 2018. Nos pas nous ont menés vers Niort (c’est dans le Poitou), puis vers l’île de Ré et La Rochelle (c’est dans la région historique de l’Aunis).

Des coins déjà connus mais nous avons découvert certains aspects inconnus de Niort et de La Rochelle. Le soleil a bien voulu venir nous saluer à plusieurs reprises, ce qui m’a permis de capturer quelques reflets aquatiques avec de jolies couleurs.

Niort est une ville sympathique et le long de la Sèvre Niortaise, des parcours bien aménagés autorisent de bien belles balades.

1765
IGN 2018

C’est bien la preuve que Niort est une jolie ville, contrairement à ce qu’écrit cet écrivain.

Pour notre petite virée cycliste à l’île de Ré, nous avons eu du soleil (et un peu de vent) . Cette île nous attire toujours autant.

À La Rochelle, nous avons emprunté des circuits différents de nos précédentes visites, ce qui nous a permis de découvrir des aspects de la ville que nous ne connaissions pas : les nouveaux aménagements près du port, les vieilles rues de la ville, les halles, la place du château.

C’est le voilier russe Shtandart qui nous a accueillis comme il se doit le long du quai d’honneur.

Ici aussi, le soleil est venu nous saluer juste avant notre départ. À signaler l’excellent restaurant-crêperie à l’enseigne de Mamie Bigoude qui allie un décor du plus beau kitsch (!) à un menu original, une cuisine de bonne qualité et un accueil très sympathique. Une adresse décalée à ne pas rater.

Bon ! vous connaissez mon amour pour les comparaisons avant-après et pour les cartes, qu’elles soient d’avant ou d’après. Alors voici un petit montage des plans de la ville de La Rochelle entre celui dressé par Jacques-Nicolas Bellin en 1764 et la carte du Géoportail.

1755
gin 2018

Pour en savoir plus :

© fiéoportail IGN