Cela fait bien longtemps que je ne vous ai pas proposé de contempler quelques affiches anciennes, ma rubrique Affiches de la quinzaine étant assez peu nourrie depuis de long mois.

Fortuitement, au détour d’un livre, la mention du musée départemental breton de Quimper en crédit d’une reproduction photographique m’a poussé à aller explorer leurs collections numériques. Donc, pour une fois, ce n’est pas Gallica mais bien ce musée breton qui va alimenter la galerie que je vous propose ci-dessous, consacrée aux affiches célébrant le tourisme en Finistère.

Toutes ces affiches sont © Musée départemental breton de Quimper, qui, je l’espère, me pardonnera de les mettre en ligne (je ne suis pas sûr d’en avoir le droit).

Plusieurs de ces affiches ont été illustrées par Charles-Jean Hallo dit ALO, peintre, dessinateur, illustrateur, graveur et photographe français né le 13 janvier 1882 à Lille et mort le 15 décembre 1969 à Senlis. Ses vacances fréquentes en Bretagne l’ont inspiré quand il a réalisé de nombreuses affiches publicitaires pour les compagnies de chemin de fer privées.

L’affiche en exergue est l’œuvre de Jean-Julien Lemordant (1878 – 1968) peintre et graveur français : Peintre de la Bretagne et de la mer, on l’a qualifié parfois de « fauve breton », quoiqu’il ait travaillé surtout à Paris. Il a vécu dans le quartier des Gobelins. Sa palette très colorée est une de ses principales qualités et il sait admirablement représenter les mouvements des hommes, les danses, mais aussi ceux de la mer, du vent, de la pluie (wikipedia).

Il y en a bien plus à voir sur le site du musée, je vous invite à l’explorer si la thématique de la Bretagne vous intéresse :

Le Musée départemental breton a constitué en une trentaine d’années une importante collection d’affiches anciennes, éditées entre la fin du XIXe siècle et les années 1950. À partir des années 1890, l’ouverture du Finistère et de la Bretagne au tourisme suscita une abondance de commandes de la part des compagnies privées de chemins de fer, relayées après 1909 par le « Réseau État ». Les compagnies desservant le Finistère exploitèrent abondamment l’attrait de ses modes vestimentaires, si présentes d’ailleurs dans les salles permanentes du Musée départemental. Les affiches « paysages » dominèrent ensuite la production : en Finistère, elles vantaient les perspectives d’excursions dans des sites pittoresques accessibles au départ des gares. La collection du Musée comprend ainsi le très bel ensemble de ces affiches dédiées aux sites, ports et monuments finistériens, lithographiés entre 1925 et 1930 par les maîtres de l’affiche française.


0 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :