Prenons le chemin de Niort

Publié par micmac le

En raison de la ressemblance phonétique entre les deux mots, Prendre le chemin de Niort signifiait Nier dans l’argot du 15e siècle, maintenant on dit plutôt Aller (ou battre) à Niort.

Après cette petite leçon de linguistique et, hors de tout sens caché, je vous invite à une petite balade dans le chef-lieu des Deux-Sèvres où nous avons passé une semaine de villégiature familiale.

Niort – Cette sculpture nommée « Les Dames de La Brèche » est une œuvre de Franck Ayroles.

Nous avons vu récemment un reportage sur le cimetière « naturel » de Souché, quartier sud-est de Niort, lors duquel on apprenait que la ville avait décidé de végétaliser ses cimetières, notamment en arrêtant de les désherber systématiquement et en créant un nouveau lieu respectant l’environnement : « Dans un cadre champêtre et arboré, le site surprend par la beauté et la sérénité qu’il dégage, invitant à la quiétude et à l’apaisement ». Notre première promenade nous a donc conduit au bout de l’impasse Abel Amiaux (célèbre dessinateur, caricaturiste et humoriste).

Cimetière naturel de Souché

C’est vraiment un lieu invitant à la flânerie. Certes, il n’est pas encore très occupé mais les règles mises en place par la ville pour préserver la biodiversité et favoriser la végétation spontanée devrait lui conserver cet aspect de jardin, en évitant les alignements de pierres tombales toutes identiques et les allées tracées au cordeau où toute trace de vie a disparu.

Au travers d’une charte, les familles s’engagent à respecter un certain nombre de règles, depuis les soins au défunt (il n’y a pas de caveau) jusqu’au fleurissement et à la végétalisation de la sépulture (que du naturel et du local, pas de béton).

Les autres cimetières prennent également le chemin de la végétalisation, mais elle est forcément moins spectaculaire puisqu’on ne peut que laisser l’herbe pousser dans les allées et faire quelques plantations ici ou là.

Mais c’est déjà très bien, comme le montrent ces images du « cimetière ancien » que nous avons traversé en nous rendant au centre ville. Dans ce cimetière, beaucoup de très anciennes tombes (certaines datant du début du 18e siècle), de nombreuses tombes à chevalet et quelques chapelles abritant sans doute des gens très importants mais aussi morts que les voisins plus modestes. Et les allées commencent à verdir.

Il n’y a pas que les cimetières dans la vie (astuce), il y a aussi les glaces d’Ernest sur La Brèche, place centrale de Niort qui concentre beaucoup d’activités de loisir et de restauration. Puis nous poursuivons jusqu’au Donjon de Niort, un des plus beaux ensembles de donjons jumeaux romans de France. Il formait le réduit central d’un vaste château en forme de quadrilatère qui mesurait 700 m de long. Son état de conservation est excellent, il abrite un musée que nous n’avons pas encore visité.

Autre jour, autre balade, cette fois-ci le long de la Sèvre niortaise au départ de Port Boinot, site des anciennes chamoiseries et ganteries Boinot en pleine mutation.

Niort – Sèvre niortaise

À l’aval de Niort, la Sèvre niortaise est navigable, une succession de barrages et d’écluses permettent cette navigation jusqu’à L’Aiguillon. La première écluse au départ de Niort, celle de Comporté, est actuellement en travaux et je pressens qu’elle sera magnifique. Les collectivités semblent vouloir investir dans la navigation de plaisance.

Après avoir visité le musée Bernard d’Agesci, principal musée de Niort (cette visite fait l’objet d’un article à venir très prochainement), nous avons clôturé cette petite semaine avec une escapade jusqu’à la mer, en l’occurrence à La Faute-sur-mer. Premier bain de l’année, peut-être le dernier ?

Sur ces quelques coups de soleil, soirée au restaurant La Villa sur la Brèche (tartine de saumon fumé maison, généreuse entrecôte frites et super café gourmand avec un Coteaux du Layon) et retour à Paris.

Je signale également la très bonne crêperie Les petites Bretonnes située en bordure de la Brèche où nous avons fait une halte gourmande pendant cette semaine.


Un peu plus de photos sur ma galerie : Niort en août 2020

%d blogueurs aiment cette page :