Affiches rétro-futuristes du CNES – saison 3

Publié par micmac le

Après Thomas Hayman en 2018 et Jérémy Booth en 2019, le CNES a choisi l’illustrateur Mathieu Persan pour sa 3e saison d’affiches rétro-futuristes. Pour l’instant, seule la première œuvre a été publiée mais c’est pour une bonne cause : le lancement vers la planète Mars de la mission Mars 2020 de la NASA, avec pour objectif de déposer sur le sol de la planète rouge le robot Perseverance qui abrite la Supercam réalisée par la France sous l’égide du CNES.

Mars en Technicolor – © Mathieu Persan pour le CNES – « Vous êtes sur Mars à la rencontre de Perseverance, le rover de la Mission Mars 2020 lancée par la NASA à l’été 2020. À sa tête, la caméra laser SuperCam, développée par la communauté scientifique française et le CNES en collaboration avec le LANL, vous promet de capter des données et des images hautes en couleurs. Ses lasers font chauffer les roches, vibrer les molécules, pour chercher des traces de vie et sélectionner des échantillons qui, un jour, seront rapportés sur Terre. Mars n’aura (presque) plus de secrets pour vous. »

Avec le sous-titre Mars dans un canapé, cette affiche nous invite à suivre jusqu’en 2021 le déroulement de la mission, assis dans notre canapé. L’instrument Supercam, embarqué à bord du robot Perseverance, pourra analyser la composition chimique des roches en tirant dessus au laser et en fera une image en couleur. Mais en plus, SuperCam pourra détecter les minéraux et d’éventuels composés organiques par spectroscopie.

Vous en saurez plus en visualisant les posters réalisés par le CNES.


L’affiche originale sera disponible « de manière limitée » sur le site du CNES, je vous la propose donc de manière illimitée ici au format PDF.

Cette oeuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.


Rendez-vous le 17 février 2021 pour la phase d’atterrissage sur Mars et, en attendant, je vous propose d’explorer un peu plus le travail de Mathieu Persan dans mon prochain article.


0 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :