BepiColombo a commencé son voyage de sept ans vers Mercure

Ariane 5 a lancé avec succès hier soir depuis Kourou la sonde BepiColombo, dans le cadre d’une mission d’exploration de la planète Mercure développée par l’Agence spatiale européenne (ESA) conjointement avec l’Agence d’exploration aérospatiale japonaise (JAXA).

Les deux orbiteurs qui composent la mission doivent se placer en décembre 2025 en orbite autour de Mercure, qui reste une planète peu connue, alors que sa proximité du Soleil en fait un objectif scientifique important pour comprendre la genèse du système solaire.

Vue d’artiste de BepiColombo en approche de Mercure. © ESA/ATG MEDIALAB/NASA/JPL.

L’envoi d’une mission vers Mercure présente des difficultés techniques majeures : fortes contraintes thermiques dues à la proximité du soleil, et très grande différence entre la vitesse d’arrivée (lente) et la vitesse de satellisation (qui est très élevée, sous peine de tomber toute rôtie dans le soleil).

Pour parvenir jusqu’à Mercure, BepiColombo a recours à neuf reprises à l’assistance gravitationnelle des trois planètes intérieures, la Terre, Vénus puis Mercure elle-même, pour lui permettre de prendre progressivement de la vitesse. Le principe de ce voyage exceptionnel a été décrit il y a plusieurs décennies par le mathématicien et astronome italien Giuseppe « Bepi » Colombo, qui a donné son nom à la mission.

La vidéo ci-dessous de l’ESA résume bien ce périple.

Source :  Le Monde – BepiColombo a commencé son voyage de sept ans vers Mercure

Nicole Reine Lepaute, mathématicienne et astronome

Comme je l’écrivais il y a peu, Nicole Reine Lepaute mérite un petit hommage à l’occasion des 230 ans de sa disparition. Alors qu’elle ne fait pas partie de la liste des commémorations officielles, j’apporte ma modeste contribution à la perpétuation de son souvenir.

Nicole Reine Lepaute – source Wikipedia

Continuer la lecture de « Nicole Reine Lepaute, mathématicienne et astronome »

Ciels de Bretagne en janvier

Bon, d’accord, j’ai déjà publié un article de ce style il y a quatre ans mais je ne me lasse pas d’admirer les nuages lorsqu’ils prennent des reliefs imposants sculptés par le soleil.

Lors de ma dernière virée en Bretagne au mois de janvier, le temps (vent et ciel de traîne) a été propice à quelques photos intéressantes.

Plus de photos de ma virée : Bretagne en janvier 2018

et puis celles de novembre dernier aussi : Bretagne en novembre 2017

Bonne année à tous !

2018, l’année des lunes bleues

Je reçois chaque mois la lettre d’informations de l’IMCCE, institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides que j’ai déjà eu l’occasion de citer à plusieurs reprises. Cet institut dépend de l’Observatoire de Paris et publie régulièrement toutes une série d’informations astronomiques (les éphémérides), sous l’égide du Bureau des Longitudes.

Pour 2018, l’IMCCE nous informe que c’est une « année à lunes bleues ». J’ignorais tout du sujet, mais j’en sais maintenant beaucoup plus :  Continuer la lecture de « 2018, l’année des lunes bleues »

Ramures d’automne

En cherchant un peu, sans quitter le territoire de la ville de Paris, on peut s’émerveiller des couleurs dont se parent les arbres en cette période automnale.

À l’heure d’écrire cet article, les nuages et la pluie ont remplacé le ciel d’azur qui nous a accompagnés, ce matin,  dans notre promenade au bois de Vincennes. Alors, pour baigner à nouveau dans cette ambiance sang et or, voici quelques impressions photographiques du lac de la Gravelle à l’arboretum.

imb_2690
Lac de la Gravelle, bois de Vincennes

Continuer la lecture de « Ramures d’automne »

Observatoire du Maïdo: un œil sur l’atmosphère | CNRS Le journal

A La Réunion, l’observatoire du Maïdo ausculte l’atmosphère depuis 2013. Grâce à ses lidars, il en analyse la composition en gaz et particules. Une mission capitale à l’heure du changement climatique.

Source : Observatoire du Maïdo: un œil sur l’atmosphère | CNRS Le journal

Pluton : on ne fait que passer !

Partie en 2006 de la Terre, la sonde américaine New Horizons vient de survoler Pluton et sa lune Charon aujourd’hui 14 juillet 2015 en début d’après-midi. On n’avait jamais vu ces planètes d’aussi près.

L’image ci-dessous a été prise le 13 juillet à 780 000 kilomètres de Pluton. Prochainement, nous en recevrons d’autres, mais il faudra patienter car le débit de la transmission est faible. En fait, il faudra 16 mois pour que nous recevions la totalité de ce que la sonde va enregistrer.

Pluton et son grand coeur blanc
Pluton et son grand coeur blanc

Continuer la lecture de « Pluton : on ne fait que passer ! »

Coucher du Soleil sous l’Arc de Triomphe

Le texte ci-dessous est tout entier repris de la lettre mensuelle de l’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE). Quatre fois par an, ce type d’informations est publié pour indiquer à quelles dates et à quelles heures on peut venir photographier (ou admirer tout simplement) le coucher du soleil depuis la place de la Concorde (mai et août) ou le lever de soleil depuis le square de la Porte Maillot (février et novembre).

Cette fois-ci, c’est le coucher de soleil depuis la Place de la Concorde. Admirez la précision des calculs.

Depuis la construction de la Grande Arche à La Défense, l’horizon n’est plus dégagé lorsque l’on regarde dans l’axe de l’Arc de Triomphe depuis les Champs Élysées. Une barre horizontale correspondant au sommet de la Grande Arche est visible sous l’arche de l’Arc de Triomphe, cette barre horizontale masque également une partie du Soleil couchant. Plus on s’approche de l’Arc, plus le sommet de la Grande Arche est bas sur l’horizon, mais plus le diamètre apparent de l’arche augmente alors que le diamètre apparent du Soleil reste constant.

Cliquez pour agrandir
Coucher du Soleil le 9 mai 2009 (© Jocelyn Desmars 2009)

Continuer la lecture de « Coucher du Soleil sous l’Arc de Triomphe »

Éclipse et grande marée, 20 mars 2015

Rien d’étonnant à ce que des grandes marées aient lieu en même temps qu’une éclipse, puisque les deux phénomènes réclament une position particulière de la terre, de la lune et du soleil.

220px-SE2015Mar20T
Parcours de l’éclipse sur la terre – le petit trait noir qui se promène dans l’ombre de la lune est la position de l’éclipse totale

Continuer la lecture de « Éclipse et grande marée, 20 mars 2015 »