Décès du sculpteur grec Takis

Ce n’est pas mon habitude d’honorer la mémoire de tous les artistes qui viennent à disparaître. Mais certaines œuvres de Vassilakis Panayotis Takis (en grec : Βασιλάκης Παναγιώτης Τάκης) ont jalonné mes parcours presque quotidiens, ça mérite au moins une petite brève.

Source : Décès du sculpteur grec Takis – L’Express

Source : Le sculpteur grec Takis s’en est allé – Défense92.fr

À La Défense, Takis a réalisé deux œuvres qui marquent les deux « portes » du quartier d’affaires. Ce sont des ensembles de tiges métalliques surmontées de motifs géométriques colorés, purs produits de l’art cinétique dont il est un célèbre représentant.

La première, composée de 49 « signaux lumineux », est située en bas de l’esplanade près du bassin qui porte d’ailleurs son nom.

Takis – Signaux lumineux – La Défense

La seconde, les « arbres lumineux », est implantée derrière la Grande Arche, face à Nanterre. 

Takis – Les arbres lumineux – La Défense

Entre deux réunions, allez prendre l’air en faisant une petite marche qui vous mènera aux deux extrémités de l’esplanade, pour contempler ces œuvres et rendre hommage à Takis, disparu le 9 août dernier à Athènes.