Affiches de la quinzaine : François Appel

François Appel est un imprimeur lithographe de la seconde moitié du 19ème siècle à Paris. Originaire d’Allemagne, naturalisé en 1858, il a repris à cette date une entreprise d’imprimerie qu’il a rapidement fait croître. Notamment, la chromolithographie, technique d’impression en couleur qui avait été mise au point depuis une vingtaine d’années, lui a permis de développer la commercialisation de toutes sortes de produits publicitaires comme il en pleuvait à cette époque : affiches, cartes commerciales, catalogues, calendriers, images à collectionner, etc.

Publicité de l’imprimerie F. Appel

Gallica a numérisé certaines de ses réalisations, je vous propose ci-dessous quelques affiches qui me paraissent assez représentatives de cette époque.

Commençons par les pubs de boissons qui font, comme souvent, appel aux charmes féminins, sauf pour les Boyards.

Partons en voyage avec les chemins de fer.

Quelques publicités diverses.

Il y a aussi des affiches étonnantes, témoins de leur époque politiquement agitée.

Fin de siècle, journal illustré, littéraire –  » Cette partie du dessin a été interdite  » (Modèle avec mention de la censure) – Auteur : Choubrac, Alfred Date d’édition : 1891
Lire le 15 juin dans la Petite Gironde Sa Majesté l’Argent par X. de Montépin – Date d’édition : 1890
Grand choix de feuilles de vigne de toutes grandeur pour affiches illustrées – Auteur : Choubrac, Alfred (1853-1902)

La vision que l’on avait de la publicité il y a 150 ans était déjà très réaliste.

La Publicité en France : guide manuel par Emile Mermet – Date d’édition : 1880

Je termine avec des documents qui prouvent que l’ubérisation est une invention française de la fin du 19ème siècle : elle est l’œuvre du photographe Hubert Laplaud qui a cherché à rapprocher les professionnels et les clients en supprimant les intermédiaires (courtiers) grâce aux nouvelles technologies (la photographie).