Le modèle noir à Orsay

Proposée par le musée d’Orsay, l’exposition Le modèle noir de Géricault à Matisse s’intéresse à la représentation des figures noires à travers des oeuvres, essentiellement des peintures, de Gérôme, Cordier, Ward, Manet, Cézanne, Matisse et d’autres. 

Elle explore principalement l’évolution de la relation entre le modèle et l’artiste, autour de trois périodes : l’abolition de l’esclavage, la Nouvelle peinture et les débuts de l’avant-garde, les artistes post-guerre et contemporains.

C’est le plus célèbre des modèles noirs du 19ème siècle qui accueille le visiteur : Joseph (on ne connaît que son prénom), il fut l’ami de Théodore Géricault qui en fit le très beau portrait ci-dessous. Mais il a servi aussi de modèle pour Le radeau de la Méduse, où, brandissant un tissu rouge et blanc, il est au sommet de la pyramide humaine qui tente d’attirer l’attention d’un navire à l’horizon.

expo Le modèle noir - Étude d'homme d'après le modèle de Joseph, Théodore Géricault, vers 1818-1819, huile sur toile

 Vous pouvez lire cet article de France-Culture, Qui était Joseph, modèle noir du Radeau de la Méduse ?, qui parle des modèles noirs à l’époque romantique, nous sommes pile-poil dans le sujet.

Cette exposition fait partie de celles qui attirent beaucoup de monde, ce qui a un peu gâché la visite et rendu l’accès aux œuvres parfois délicat. Mais les tableaux présentés méritent que l’on supporte ces petits inconvénients.

La preuve en images.

Vers la fin de l’exposition, quelques affiches rappellent la présence d’artistes noirs dans les spectacles de cirque ou de music-hall vers la fin du 19ème siècle (ce ne sont pas des modèles à proprement parler, mais bon !).

 Vous savez comme j’aime les affiches, alors en voici une pour conclure cet article. 

expo Le modèle noir - affiches

Plus de photos sur ma galerie : Le modèle noir au musée d’Orsay

1 thought on “Le modèle noir à Orsay”

Les commentaires sont clos.