Delacroix et Eugène, l’homme derrière l’artiste

Le musée Eugène Delacroix, filiale du Louvre, propose une exposition intitulée Delacroix et Eugène, l’homme derrière l’artiste. Il faut faire preuve d’originalité lorsque l’on est un musée mono-artiste, en l’occurence, ici il s’agit de la première exposition-école.

Pour la première fois, dix étudiantes de l’Ecole du Louvre ont été invitées à imaginer une exposition au musée national Eugène-Delacroix. Ce projet a été l’occasion de s’interroger sur les facettes moins connues de l’artiste et d’apporter un nouveau regard sur la collection. Ainsi, quel Eugène se cache derrière Delacroix ? Au-delà du mythe incarné par Delacroix, de ses représentations les plus connues et de sa face publique, le visiteur est invité à pénétrer dans l’intimité d’Eugène et à le découvrir à travers ses passions et ses lieux de refuge.

Il s’agit d’un nouvel accrochage des œuvres déjà connues du musée, à l’exception de quelques études préparatoires nouvellement acquises. On suit ainsi Eugène dans son intimité, Eugène grand voyageur mais pas trop, Eugène qui n’aime pas Paris, Eugène aux champs, etc. 

 

Ce qui me gêne dans cette exposition, ce sont les cartels affichant des réflexions personnelles des étudiantes, dont certains me laissent pantois : « Il est étonnant de voir comment notre regard sur les œuvres peut changer une fois que nous connaissons mieux l’artiste qui les a exécutées. Ayant dédié mes études à l’art contemporain, travailler sur Delacroix a été une totale découverte pour moi. En regardant ce portrait il y a cinq mois, j’aurais sans doute vu un homme fier et méprisant mais aujourd’hui, imprégnée de la lecture de son Journal, je vois de l’incertitude et du mystère dans son regard. »

musée Delacroix - expo Delacroix et Eugène - Hippolyte-Charles Gaultron - Portrait de Delacroix, d'après l'autoportrait de la Galerie des Offices à Florence - vers 1846

Personnellement, lorsque je vais au musée, je m’attends à lire des informations objectives sur l’œuvre et l’artiste, pas ce genre de considérations, à mon avis déplacées, sur les états d’âme d’un commissaire d’exposition, même s’il s’agit d’une exposition-école. Cela me fait penser à la dérive actuelle des documentaires télévisés où l’auteur se met en scène au détriment du sujet même de son reportage.

Ceci dit, le cadre du musée Delacroix Eugène est toujours aussi sympathique en plein Quartier Latin. On dirait que rien n’y change (c’est un peu le but, remarquez !)

Maurice Denis - Vue de l'atelier d'Eugène Delacroix - vers 1928
Vue de l'atelier d'Eugène Delacroix en 2019

1 thought on “Delacroix et Eugène, l’homme derrière l’artiste”

Les commentaires sont clos.