Picasso, du bleu au rose

Le musée d’Orsay (avec le musée national Picasso) propose une exposition consacrée aux périodes bleue et rose de Pablo Picasso, qui réunit des chefs-d’oeuvre des années 1900-1906, période essentielle de la carrière de l’artiste.

Comme toute manifestation sur Picasso, il y avait un monde fou, gâchant un peu le plaisir de la découverte. J’ai du zapper deux salles bondées, mais comme je ne suis pas un grand fan de l’artiste, je pense que je m’en remettrai.

Le communiqué de presse précise que « la présentation de cette exposition au musée d’Orsay manifeste la volonté d’inscrire le jeune Picasso dans son époque et de reconsidérer son oeuvre sous le prisme de son appartenance au XIXe siècle. »

C’est donc cette période charnière qui est exposée, entre le jeune homme de 18 ans qui débarque en 1900 à Paris (à la gare d’Orsay, quel heureux hasard !) tout rempli d’influences « classiques » comme Van Gogh, Toulouse-Lautrec, Delacroix, Ingres, Daumier … jusqu’à l’artiste confirmé et déjà célèbre 7 ou 8 ans plus tard qui va se lancer dans l’aventure cubiste.

Pour en savoir plus :

Laisser un commentaire