Les pastels du Louvre

Le musée du Louvre présente actuellement une exposition consacrée à sa collection exceptionnelle de pastels européens des 17ème et 18ème siècles,  En société – Les pastels du Louvre. En raison de l’extrême fragilité des œuvres, elles ont rarement été montrées au public et c’est un vrai bonheur de pouvoir admirer le génie des artistes qui ont excellé dans cette technique.

exposition Pastels du Louvre – Joseph Ducreux

Jusqu’à présent, je ne connaissais des pastels du Louvre que le portrait de la marquise de Pompadour par Maurice Quentin de La Tour, qui était le seul pastel exposé en permanence dans les salles.

Maurice Quentin de La Tour – Portrait de la marquise de Pompadour – pastel avec rehauts de gouache sur papier bleu
expo Pastels – Maurice Quentin de La Tour – La Marquise de Pompadour

Avec cette exposition, on peut enfin découvrir des travaux de différents artistes : outre Momo cité plus haut avec sa marquise et d’autres pastels,  on admirera Jean-Baptiste Perronneau et Jean-Baptiste Siméon Chardin  mais également Jean-Marc Nattier, François Boucher, Louis Vigée, Joseph Boze ainsi que des artistes féminines qui ont eu plus de difficultés à faire reconnaître  leur talent, comme Adelaïde Labille-Guiard ou Marie-Suzanne Giroust.

La preuve en images.

Un catalogue « raisonné » de cette collection de pastels doit être publié cet été (2018). À l’issue de l’exposition, le portrait de la marquise de Pompadour, restauré, doit rejoindre les réserves, il n’y aura donc plus de pastel exposé en permanence. Par contre, un nouvel espace « de médiation » dans l’aile Sully nord va être créé pour présenter des techniques et des gestes d’art graphique, certains pastels y seront exposés par rotation parmi d’autres dessins et estampes.

La galerie photos est là : Les pastels du Louvre