Spot 13, nouvelle zone street art

Publié par micmac le

Le street art est éphémère par nature, il se nourrit de l’éphémère car il n’est jamais aussi spontané que lorsqu’il se développe dans des lieux voués à disparaître ou à se transformer. Cependant, il a tendance aussi à s’institutionnaliser, le treizième (arrondissement) en est un exemple avec Boulevard Paris 13 et des galeries comme le Lavomatik, Itinerrance, GCA Gallery, Art & Craft etc.

Alors, quand on en revient aux fondamentaux, il ne faut pas bouder son plaisir de retrouver l’énergie et la créativité des artistes moins connus que Bansky et autres vedettes médiatisées. C’est le but du nouveau « spot » de street art du treizième le bien nommé Spot 13.

Commençons par le lieu qui se doit donc d’être éphémère. Bien que situé à un jet de bombe du Lavomatik, le spot occupe des espaces pour l’instant abandonnés SOUS le boulevard des Maréchaux et les rails du tramway, avec extension possible vers Ivry-sur-Seine sous les nouveaux viaducs du périphérique. Le tout surveillé par les très moches Tours Duo dont la construction se termine (j’ai connu Jean Nouvel plus inspiré, je suis sensible à l’architecture moderne mais là, c’est vraiment moche).

La zone Paris – Ivry, pardon la future allée Paris Ivry

Avant que cela redevienne une nouvelle zone, à l’emplacement exact de l’ancienne, et en attendant la fin des travaux d’aménagement, avec notamment la création de la future allée Paris – Ivry, les artistes ont investi tous les murs disponibles dans ce secteur, d’abord de manière un peu sauvage désordonnée puis en y mettant un peu d’organisation, à l’instigation de l’artiste Joko qui a créé officiellement l’association Spot 13.

Le plus grand nombre de fresques et pochoirs sont visibles dans les quatre grandes « salles » directement situées sous le boulevard Jean Simon et la plate-forme du tramway, au pied de l’escalier menant au Lavomatik. Elles sont chacune dédiées à un format, pochoirs, fresques, etc. Voici un peu en vrac quelques-unes de ces peintures.

À l’extérieur de ces quatre salles, du côté de l’école d’architecture, un petit mur de soutènement retient le remblai de la Petite Ceinture qui passe par là. Il sert de support depuis sa construction à des décors qui se succèdent assez rapidement. En voici quelques-uns.

De l’autre côté, en allant vers le périphérique, un terrain a été récemment dégagé pour accueillir de nouveaux bâtiments. Il n’a pas tardé à être colonisé par les artistes mais, proche chantier oblige, ce lieu sera encore plus éphémère que les autres espaces.

En conclusion et pour présenter les artistes qui viennent ici, je me permets de citer un passage de l’article de SortirÀParis consacré à Spot 13 :

Certains street-artistes sont directement invités par Spot 13, tandis que d’autres peuvent faire leur demande pour venir graffer auprès de l’association. Si la plupart sont franciliens, quelques-uns viennent de province, voire même de l’étranger comme la Russe Anna Conda. Ce jour-là, on a également pu admirer des fresques signées MsieubonheurElgeeAndrew WallasMove, les deux frères de Ensemble réelPetriPESCA 2ACDjalouzdirtysix6, ou encore S7T RBZ. La salle dédiée aux pochoiristes mérite elle aussi le détour avec par exemple un magnifique portrait d’Angela Davis signé Raf Urban, mais aussi des pochoirs de SE BDKRISTXFred Zag

Sortir à Paris

Courez-y, l’association fait un gros effort pour entretenir et organiser les lieux. Plus il y aura de visiteurs, plus cet espace pourra défendre son existence et son avenir face aux aménageurs.

Catégories : street-art

1 commentaire

Spot 13, nouvelle zone street art - DESSIN OU PEINTURE · 18 mai 2021 à 16 h 33 min

[…] Source : Spot 13, nouvelle zone street art – […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :