Le jardin-monde d’Albert Kahn

Publié par micmac le

Après le sud, nous nous baladons dans le proche ouest de Paris. Nous avons prévu de visiter à nouveau, douze ans après, le jardin Albert-Kahn situé sur la commune de Boulogne-Billancourt. C’est une des deux composantes, avec le bâtiment musée proprement dit en cours de rénovation (il est encore fermé), du Musée départemental Albert-Kahn.

Jardin Albert-Kahn

C’est un jardin de collections, qui fait partie du projet du fondateur du lieu, Albert Kahn. De 1895 à 1920, ce banquier philanthrope, grand passionné d’horticulture, a façonné sur sa propriété de Boulogne un jardin à scènes. Des collections horticoles de différents pays y dessinent une carte intime et universelle : jardin japonais, jardin français et verger-roseraie, jardin anglais, forêt dorée, forêt bleue et forêt vosgienne. Il offre à ses invités une visite privilégiée de ce jardin-monde ainsi que de la collection de photographies et de films qu’il a constituée, les Archives de la Planète. Images et jardin visent alors à faire comprendre aux élites de son temps que la diversité culturelle est une richesse. Depuis cette époque, jardiniers et équipe du musée contribuent à la conservation des collections et du lieu, protégé depuis 2015 au titre des monuments historiques (texte du panneau d’entrée du jardin). 

Jardin Albert-Kahn

France 3 a eu la bonne idée de diffuser, trente minutes avant notre départ en balade, un reportage sur Patrimoine : à la découverte du fabuleux jardin d’Albert Kahn (voir en fin d’article). Nous nous disons que cela ne va pas manquer d’attirer les foules pendant cette période de vacances : effectivement, il y a quelques visiteurs en ce tout début d’après-midi, qui se concentrent principalement dans le jardin japonais, l’espace le plus emblématique du jardin, autour du petit pont rouge (image en exergue). Mais la file d’attente sera bien plus longue lorsque nous prendrons congé.

La lumière est belle, les arbres commencent à se parer de leurs couleurs d’automne.

Il faut être un peu patient pour éviter, autant que faire se peut, les visiteurs sur les photos. Et jouer aussi avec Photoshop en postprod

Après le jardin japonais, les espaces sont plus dégagés. Le jardin français se développe au pied de la serre (fermée), près du verger-roseraie.

Le tour du jardin nous fait passer par la forêt bleue (et ses cèdres), le marais et la forêt vosgienne.

Le chemin vers la sortie traverse le jardin anglais.

Il y a douze ans, le jardin que nous avions visité possédait une végétation beaucoup moins dense, aujourd’hui, les haies de bambou ont pris de la hauteur et l’isolent presque complètement de l’environnement urbain.

De plus, en cette journée de la fin mars 2008, le ciel couvert nous délivrait une lumière beaucoup plus terne. Voir quelques souvenirs.

En 2021, le musée doit réouvrir, les travaux du jardin seront terminés, ce sera une excellente occasion d’y retourner, au printemps, sous un ciel lumineux.

En attendant, voici le petit reportage de France 3 (je ne sais pas combien de temps, il sera disponible en ligne) qui fait visiter rapidement le jardin et trace le portrait de son fondateur.


Les collections de photos et de films réalisées sous la houlette d’Albert Kahn sont disponibles en ligne sur le site du musée : les collections du musée Albert-Kahn . La définition est moyenne mais l’addiction est élevée !

M. Masson fils et son équipage sur la cale au départ pour la pêche, Roscoff, Finistère, Bretagne, France, 6 avril 1920, (Autochrome, 9 x 12 cm), Georges Chevalier, Département des Hauts-de-Seine, musée Albert-Kahn, Archives de la Planète, A 20 840

4 commentaires

Matatoune · 24 octobre 2020 à 21 h 44 min

Un jardin que je connaissais bien et que j’ai eu plaisir à retrouver au travers des photos. Merci

Danièle Cazaux · 25 octobre 2020 à 8 h 16 min

Bonjour,
Je l’ai visité il y a quelques années, il me semble qu’il est beaucoup plus beau. Un prochain but de promenade.
Merci du partage.

    micmac · 25 octobre 2020 à 8 h 20 min

    Nous avons trouvé la végétation plus dense qu’il y a quelques années, notamment autour du jardin japonais.

izedah · 31 octobre 2020 à 15 h 09 min

Belle balade!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :