Le Tintoret, une expo en demi-teinte

Au musée du Luxembourg se déroule actuellement une exposition sur la jeunesse du Tintoret. Ça s’intitule Naissance d’un génie et on y voit exposées des œuvres des premières années de sa carrière de peintre à Venise, à l’époque de la Renaissance.

Musée du Luxembourg – Tintoret, naissance d’un génie – Portrait de Marco Giustignan

Continuer la lecture de « Le Tintoret, une expo en demi-teinte »

Dans la demeure de Nélie Jacquemart et Édouard André

Ce n’est pas tous les jours que je peux pénétrer dans la demeure de grands bourgeois mais quand c’est un musée et que l’on s’acquitte d’un droit d’entrée assez conséquent (13,50 €) ça facilite les choses. À ma grande surprise, en presque 20 ans de vie parisienne, il me semble que je n’avais jamais mis les pieds au musée Jacquemart-André, pourtant un très bel endroit abritant une collection artistique intéressante.

C’est à l’occasion de l’exposition sur Mary Cassatt, une impressionniste à Paris que nous nous y sommes rendus, mais comme il est interdit de faire des photos dans l’expo, je ne peux vous montrer que ce buste d’une fillette peint par Mary, que j’ai photographié lors d’une autre exposition, celle sur l’art des pastels de Degas à Redon au Petit Palais.

expo Pastels Petit Palais – Mary Cassatt – Buste de fillette

Continuer la lecture de « Dans la demeure de Nélie Jacquemart et Édouard André »

Fresques murales et escaliers du 13ème

Comme promis récemment, voici mon petit inventaire du street-art du 13ème, alors qu’il ne se passe pas une semaine sans qu’un journal ou un site web ne fasse également le sien. L’arrondissement est très réputé pour ses fresques mais je trouve que, dans ces articles, on voit souvent les mêmes choses.

Dans cet article, je vais montrer plutôt les fresques murales et les escaliers. Finalement, ce n’est pas si facile de faire le tri : à partir de quand une œuvre de street-art est-elle une fresque murale ? Mon choix est forcément subjectif. Pour les escaliers, c’est plus simple. Et je n’ai pas repris le « mur du lavo », proche du Lavo//Matik que j’ai exposé il y a peu.

La suite en images.

Fresque d’Obey rue Jeanne d’Arc

Continuer la lecture de « Fresques murales et escaliers du 13ème »

Nicole Reine Lepaute, mathématicienne et astronome

Comme je l’écrivais il y a peu, Nicole Reine Lepaute mérite un petit hommage à l’occasion des 230 ans de sa disparition. Alors qu’elle ne fait pas partie de la liste des commémorations officielles, j’apporte ma modeste contribution à la perpétuation de son souvenir.

Nicole Reine Lepaute – source Wikipedia

Continuer la lecture de « Nicole Reine Lepaute, mathématicienne et astronome »

Des rues en mémoire

En écrivant l’article sur le Lavo//Matik, j’ai évoqué un escalier permettant d’accéder à la rue Jean-Antoine de Baïf. À ma grande honte, j’ignorais alors qui était ce poète français du 16ème siècle, membre de La Pléiade et grand ami de Pierre de Ronsard (Mignonne, allons voir si la rose …)

En examinant la carte de ce quartier en devenir du 13ème arrondissement, situé entre Seine, périf, rue de Tolbiac et avenue de France, j’ai constaté que plusieurs nouvelles rues portent le nom de personnalités qui méritent un petit rappel historique.

Le nouveau quartier en construction rive gauche – © Géoportail

Continuer la lecture de « Des rues en mémoire »

Le Lavo//Matik : la rue de l’art de rue

Le long du boulevard du Général-Jean-Simon, un petit tronçon des boulevards des Maréchaux, tout près de la Seine, parmi les immeubles qui poussent comme des champignons, une galerie consacrée au street art et plus généralement aux arts urbains, le Lavo//Matik, s’est installée depuis bientôt quatre ans.

La vitrine du LAVO//MATIK sur les Maréchaux dans le 13ème

Leur page facebook fait les présentations :

Le Lavo//Matik est un espace situé dans le quartier Paris Rive Gauche, dans le 13° arrondissement, dans lequel vous retrouverez ou découvrirez des artistes et créateurs bourrés de talent, connus ou moins connus, voire inconnus, dont le point commun est cette passion des cultures urbaines : pochoir, graff… sous toutes leurs formes ou presque, objets originaux bizarres et variés, disques vinyles et même encore quelques CD, le tout pimenté à la sauce punky reggae party !

Au programme :

  • Expos en permanence
  • Librairie spécialisée
  • Disquerie petits labels et autoproduction
  • T-shirts
  • Objets
  • And other rockin’ stuff

En bref un lieu dédié à la promotion du DIY, de la création indépendante, un espace de rencontre et découverte entre artistes et public.

et réciproquement …

Continuer la lecture de « Le Lavo//Matik : la rue de l’art de rue »

La Mona Lisa du 13ème

Au mois de juin de l’année dernière (2017), une nouvelle femme est apparue le long de l’avenue d’Ivry : c’est l’artiste Okuda qui a réalisé une fresque magistrale de 50 mètres de haut, figurant son interprétation de La Joconde.

La chose était annoncée depuis plusieurs jours dans les journaux et blogs, accompagnée d’un montage photo destiné à présenter ce que serait la nouvelle oeuvre.

Okuda, artiste de nationalité espagnole, 36 ans, qui s’est illustré en peignant sur des trains et dans les usines abandonnées de sa ville natale Santander, s’attaque cette fois-ci à Paris.

Mais la réalité a largement dépassé les prévisions, la preuve en images …

Merci à iZa pour les cinq premières photos.

Genèse d’une fresque.

Après un beau ravalement du pignon de l’immeuble Sienne, les premiers tracés et coups de pinceau

Continuer la lecture de « La Mona Lisa du 13ème »

Rome éternelle

Lors de ma dernière visite au Louvre, j’ai regardé de plus près les peintures de Giovanni Paolo Panini (ou Pannini). C’est un artiste baroque italien du 18ème siècle, qui a peint beaucoup de vues réelles ou imaginaires de Rome et de ruines antiques.

J’ai notamment photographié son tableau Le Cardinal Melchior de Polignac visitant Saint-Pierre de Rome dont le cartel précise qu’il a été commandé à Pannini par le cardinal de Polignac, ambassadeur de France auprès du Saint-Siège (1724 – 1732), à l’occasion de la naissance du Dauphin, fils de Louis XV, en 1729.

Giovanni Paolo Panini – Le cardinal Melchior de Polignac visitant Saint-Pierre de Rome – 1730

J’adore faire des comparaisons avant/après et, comme nous avons visité Saint-Pierre de Rome il y a quelques mois, j’ai fait le rapprochement. Les angles de prise de vue ne correspondent pas exactement mais on peut cependant constater qu’en près de trois siècles, le décor n’a pas beaucoup évolué. La preuve en images.

Continuer la lecture de « Rome éternelle »

L’Autre et l’Ailleurs dans les peintures des lointains

Le musée du quai Branly propose actuellement une exposition très intéressante sur les Peintures des lointains, qui met en lumière les peintures conservées par le musée et rarement montrées. Cet intitulé, Peintures des lointains, est joliment complété dans la brochure de présentation qui explique que cette collection raconte l’histoire de la rencontre de l’Autre et de l’Ailleurs tout autant que l’évolution du regard artistique face à l’inconnu.

Marie Caire Tonoir – Tête de femme de Biskra – 1899-1900

La preuve en images.

Continuer la lecture de « L’Autre et l’Ailleurs dans les peintures des lointains »