C’était mieux avant ? Et après !

C’est le site partenaire Dessin ou Peinture qui m’en a donné l’idée : comparaison dessin et peinture.

Un petit widget elementor pour WordPress, EAE-After/Before Image, facilite le montage en parallèle de deux images qu’une glissière horizontale ou verticale permet de découvrir lorsqu’on la déplace. C’est donc bien adapté pour comparer deux états, deux versions ou deux situations. Les comparaisons effectuées dans les articles de Dessin ou Peinture sont d’excellents exemples et je me suis donc amusé à mettre en œuvre ce widget.

Vous imaginez bien que les deux images doivent être superposables pour que le rendu soit pertinent : images de même dimension ou parfaitement homothétiques et éléments de la scène à la même position dans les images (sauf si l’objectif de la comparaison est de mettre en avant un déplacement bien entendu, mais vous m’avez compris).

Voici quelques exemples. 

Copie de La Vierge au lapin de Titien par Édouard Manet

Le Louvre a proposé un accrochage de deux tableaux représentant La Vierge à l’Enfant avec sainte Catherine et un berger, dite La Vierge au lapin,  l’original peint par Titien vers 1525-1530 et la copie effectuée au Louvre par Édouard Manet entre 1850 et 1860 (ça l’aurait même inspiré pour son célèbre tableau Le déjeuner sur l’herbe exposé au musée d’Orsay).

J’ai utilisé deux de mes photos réalisées in situ. Pour éviter les reflets, j’effectue souvent la prise de vue de côté et je redresse l’image avec la fonction de transformation de Lightroom que je maîtrise à peu près bien.

Vierge à l'enfant de Titien
Copie par Manet

Ensuite il faut jongler avec Photoshop ou un équivalent (Gimp par exemple) pour empiler les deux images en les insérant dans deux calques, déformer l’une d’elles pour la rendre superposable à l’autre (la fonction Transformation – Déformation est très puissante) et recadrer le tout. Un export en jpeg de chaque calque conclut l’exercice.

copie par Manet
peinture de Titien

Le fort de Bertheaume là-bas à l’ouest

J’ai déjà tout expliqué ici : Le fort de Bertheaume à travers les âges

Nouveau montage entre la peinture d’Eugène Isabey et une photo personnelle :

Le flux et le reflux, ça me fait marée

Avec des dessins et des peintures à comparer entre elles ou avec une photographie, le travail nécessite souvent de déformer l’un des supports.

Avec des photos, c’est plus simple à condition d’avoir le même point de prise de vue et des distances focales pas trop différentes. Ce qui aurait été chouette dans cet exemple du quai du Drellac’h au Conquet, c’est d’avoir un beau ciel bleu des deux côtés !

marée haute
marée basse

La pointe de Kermorvan en 140 ans

 Pour faire ma photo en 2013, j’ai retrouvé l’endroit exact d’où J. Duclos a fait la sienne en 1873. Il devait être juste un peu plus bas.

Depuis tout ce temps, il n’y a pas eu beaucoup de changement si ce n’est le blockhaus construit par les Allemands pendant la seconde guerre mondiale sous le vieux fort et qui débouche des deux côtés. Quand j’étais jeune, je m’amusais à traverser la pointe par cette construction souterraine (qui n’existait que depuis 25 ans). Le béton est éternel comme le granite, hélas !

Ah si ! La tourelle rouge de la Grande Vinotière au large n’existait pas encore, ou plutôt elle n’existait plus dans sa première version.

1873
2013