Regard sur les cadres du Louvre

Il y a peu, je me suis un tantinet moqué du Louvre qui exposait un cadre vide là où un Pierre-Paul Rubens trônait peu de temps avant. J’en profite pour signaler que Thomyris, reine des Scythes, fait – de nouveau – plonger la tête de Cyrus dans un vase rempli de sang …

Mais le propos de cet article n’est pas vraiment là. Le Louvre a la bonne idée de proposer aux visiteurs un « regard sur les cadres ».

Le département des Peintures mène actuellement un programme d’étude et d’inventaire de son exceptionnelle collection d’environ 9000 cadres anciens. Une sélection de cadres, rivalisant d’inventivité et de virtuosité technique, est exposée pour la première fois au Louvre, occasion pour le public de découvrir ces chefs-d’œuvre méconnus et de porter un nouveau regard sur leur rôle dans l’appréciation de la peinture.

expo sur les cadres

Cette présentation met aussi en lumière certains des plus beaux cadres habituellement présentés dans les salles, en posant la question de l’accord entre tableau et cadre. Qu’il ait été choisi par le peintre lui-même, par un collectionneur ou par un conservateur de musée, le cadre modifie en effet radicalement la perception de la peinture qu’il protège, délimite et met en valeur.
En déplaçant l’attention vers le cadre, et en comparant différents choix d’encadrement, cette exposition d’actualité met en évidence la dimension historique de la présentation des tableaux. Elle révèle ainsi les regards successifs qui ont été portés sur la peinture depuis la création du musée du Louvre en 1793.

Dans une première salle, on peut visualiser les différents styles de cadres, de Louis Machin à Louis Trucmuche, mais aussi les cadres à cassette, à cassette inversée, espagnols, italiens, de l’Europe du nord, etc.

Puis un espace un peu plus didactique met en lumière le cadre et sa peinture pour montrer comme les deux peuvent s’accorder … ou pas.

Enfin, dans la dernière salle consacrée à cette présentation, on voit la peinture de John Martin, le Pandémonium, pour laquelle l’artiste a créé le cadre qui l’accompagne encore de nos jours, ainsi que quelques autres exemples illustrant l’accord entre le cadre et son tableau..

Nul doute que je ferai, dorénavant, plus attention aux cadres …