Une belle illusion

Voici une illusion d’optique qui me laisse toujours incrédule malgré de multiples vérifications.

Il s’agit de celle de « l’échiquier d’Adelson » : elle est fort simple à décrire. Regardez l’image suivante.

L’illusion ? Les cases A et B ont la même teinte grise. Vous le croyez ?

Aussi incroyable que cela le paraisse, c’est bien la vérité. La preuve en image ci-dessous.

Les deux bandes verticales de teinte uniforme qui passent sur A et sur B le prouvent bien.

Si vous ne le croyez pas encore, vous pouvez tester ces images avec votre logiciel graphique (de type Photoshop) préféré pour identifier ce qui vous semble être deux teintes différentes. Vous obtiendrez la même information pour les deux cases.

Si vous ne le croyez toujours pas, voici des sites web à consulter :

http://illusions-optique.fr/preuve-echiquier-adelson.html : déplacez la case grise située à gauche sur les cases A et B …

http://bernard.langellier.pagesperso-orange.fr/illusions/adelson.htm : cliquez sur l’image de l’échiquier

http://www.maxisciences.com/illusion-d-optique/l-039-echiquier-d-039-adelson-en-vrai-une-incroyable-illusion-d-039-optique_art34459.html : une vidéo assez étonnante.

Un autre moyen ? Imprimez l’image et découpez les deux cases avec vos petites minimes et de petits ciseaux ….

Quelle explication ? Edward Adelson himself apporte des explications sur sa page perso du site du MIT.

Il s’agit d’une illusion dite de contraste, notre cerveau a tendance à « éclaircir » la case entourée de teintes sombres et à « assombrir » celle qui se trouve au milieu de teintes claires.

De plus, l’ombre a des bords flous, adoucis (il n’y a pas de doute sur le fait que c’est une ombre puisqu’on voit l’objet qui la crée !) et notre cerveau a tendance à ignorer cette progressivité : aucun doute donc, dans notre esprit, sur le fait que c’est une case claire.

Enfin, la lecture de la teinte des cases de l’échiquier est facilitée par la forme en X des limites de 4 cases adjacentes. Ce type d’intersection est généralement un signal que tous les bords doivent être interprétés comme des changements de couleur de surface plutôt que comme des ombres ou de l’éclairage.

Comme avec de nombreuses soi-disant illusions d’optique, cet effet démontre vraiment le succès plutôt que l’échec de notre vision. Celle-ci n’est pas très bonne comme instrument de mesure de lumière physique mais ce n’est pas son but. Son rôle essentiel consiste à décomposer les informations des images en composants significatifs et de percevoir ainsi la nature des objets que nous voyons.

Pour finir, Teddy nous propose une petite animation pour découvrir d’autres illusions de contraste. Cliquez sur l’image ci-dessous puis sur  « Click here to run the demos » .

Amusez-vous et ne croyez plus rien … Percevez !