IMX_3704

Alfred STEVENS – Marine, Clair de lune sur la mer – vers 1886 (date sans doute fausse sur le cartel) – l’harmonie des tons bleus, la lumière opalescente de la lune auréolée d’étoiles et le miroitement nacré de la mer participent de l’atmosphère de douceur et de sérénité du tableau. Le temps semble suspendu. Seul l’épaisse fumée noire s’échappant d’un bateau à vapeur trouble ce calme apparent. La diagonale ainsi crée anime la composition. Ces éléments contraste avec le coucher de soleil du même peintre révélant la capacité d’Alfred Stevens de varier palette et touche dans la représentation de sujets similaires. Peintre de scène de genre et de paysages, Stevens est aussi un portraitiste mondain qui fréquente Paris dans les années 1850. Il est ami avec Charles Baudelaire, qui lui dédie l’un de ses poèmes, et proche des impressionnistes.