IMX_3676

Eugène GIRARDET – Dans des paysages de dunes et de désert, Girardet saisit les scènes de la vie quotidienne : une caravane qui passe, un groupe de nomades qui campent ou lavent leur linge dans un point d’eau. Les dromadaires et les chevaux arabes précisément décrits contribuent à la couleur locale. La clarté de la touche et l’équilibre des compositions caractérisent la peinture de Girardet. Les tons d’un ocre acidulé et les blancs cassés rendent parfaitement la sensation de chaleur écrasante. Le réalisme du décor n’en est que plus frappant.
Girardet, formé par Jean-Léon Gérôme, devint lui aussi un grand peintre orientaliste. Il connaît de nombreux succès aux Salons de Paris dans les années 1880.